Prière

♦Méditations et réflexions sur:

♦Sacré-Cœur de Jésus

Le Sacré-Cœur, l' Eucharistie et la Passion

♦Le Sacré-Cœur et la Passion:

♦Le Sacré-Cœur et l’Eucharistie:

♦Le Cœur, la Couronne, la Croix, les Flammes;

 

 Le Sacré-Cœur et la Passion:

Il  est facile de voir la relation entre la dévotion au Sacré-Cœur et la dévotion à la Passion de Notre-Seigneur. La plus grande preuve de Son amour que Jésus nous ait donné est Sa mort sur la Croix. Par conséquent, la dévotion à la Passion de Notre-Seigneur est l'une des principales pratiques de dévotion à Son divin Cœur. Quand Jésus est apparu à Sainte Marguerite Marie, parfois il s'est présenté couvert de blessures, à d'autres moments portant sa couronne d'épines, à d’autres encore,  portant sa croix. Il lui a également révélé de nombreux secrets de sa Passion, en particulier concernant sa terrible agonie dans le Jardin des Oliviers. Finalement, Lui-même lui a enseigné certaines pratiques en l'honneur de Sa Passion, en particulier l'Heure Sainte, qui devait le consoler pour les souffrances et les peines de Son agonie. Et c'était aussi pour nous rappeler le motif derrière sa souffrance et sa mort - Son immense amour pour les hommes - qu'Il a montré Son Cœur entouré des instruments de Sa Passion. La vue de ces symboles devrait susciter en nous des sentiments de compassion et nous conduire à faire réparation,  par des pratiques de dévotion en l'honneur de sa Passion. Certaines de ces pratiques sont: les stations de la Croix, l'Heure Sainte, l'Adoration Nocturne, mais surtout s'efforcer d'aimer généreusement le Sacré Cœur, en accomplissant nos devoirs et en acceptant les sacrifices dans un esprit de réparation.

 

 

 

 

 

 

Le Sacré-Cœur et l'Eucharistie:

La dévotion au Cœur de Jésus est essentiellement eucharistique. Sans la dévotion à l'Eucharistie, il n'y a pas de véritable dévotion au Sacré Cœur. Ce Cœur est le symbole vivant de l'amour qui a conduit Jésus à instituer l'Eucharistie.

  En fait, nous pouvons vraiment dire que l'Eucharistie "contient" le Cœur de Jésus. Son Cœur n'est pas une image ou une statue, mais une réalité vivante, battant par amour pour nous dans le Saint-Sacrement. C'est là que nous le trouverons; c'est là que nous l'honorons. C'est là aussi que Son Cœur reçoit tant de froideur, d'indifférence et d'oubli.

Lorsque Notre-Seigneur est apparu à Sainte Marguerite Marie Alacoque [ NdT: Religieuse visitandine à Paray-le-Monial en France ] dans la dernière partie du 17ème siècle, une hérésie terrible et dangereuse faisait un mal incalculable aux âmes. Cette hérésie, connue sous le nom de jansénisme, enseignait, entre autres erreurs, que Dieu devait être craint plutôt qu'aimé; que, par respect pour Lui, la Communion ne devait pas être reçue plus d'une fois par an, et seulement après une préparation longue et soignée. Les résultats de cet enseignement parmi les catholiques furent désastreux: l'amour pour l'Eucharistie devint froid.

 

 

 

n réponse à cette attaque de son amour, Jésus a montré son cœur tout enflammé d'amour pour les hommes, se plaignant qu'il n'était pas aimé dans le Saint-Sacrement et encourageant tous à honorer son cœur en pratiquant plus ardemment la dévotion pour l'Eucharistie. Dans l'une des apparitions qui ont eu lieu après que Sainte Marguerite eut reçu la Sainte Communion, Jésus lui dit: "J'ai soif! J'ai une soif brûlante d'être honoré par les hommes dans le  Saint-Sacrement, et je ne trouve presque personne qui s'efforce, selon mes désirs, d'étancher cette soif en me rendant quelque chose ... "

 

 

 

 

 

 Le Cœur, la Couronne, la Croix, les Flammes;

Nous avons tous vu les symboles de la Passion de notre Seigneur entourant l'image du Cœur de Jésus. Sainte Marguerite nous dit: «Mon divin Sauveur m'a fait comprendre que ces instruments de sa Passion signifiaient que son immense amour pour l'homme avait été la cause de toutes ses souffrances ...»

 

Jésus lui a expliqué le sens de la croix et des flammes. Beaucoup pensent que cela signifie simplement que Jésus est mort sur la croix par amour pour nous. Cela signifie cela, mais plus encore.

 Sainte Marguerite nous dit: "La croix signifie que dès le premier moment de Son incarnation, c'est-à-dire, quand Son Cœur a été formé, la croix a été plantée en elle, et à partir de ce moment, elle a été remplie de toute l' amertume causée par les humiliations, la pauvreté, les peines et le mépris que Son Humanité Sacrée a dû subir au cours de sa vie et de sa Passion. »Par conséquent, elle nous rappelle les souffrances intérieures de Jésus qui - Il l' a dit à Marguerite Marie - étaient plus grandes que toutes ses souffrances, car il devait les subir dès le premier instant de son incarnation.

 

La blessure dans son cœur a été faite par la lance de Longinus, et signifie qu'il est blessé par le péché, en particulier le péché mortel.

 

Les flammes indiquent l'intensité de l'amour de Jésus pour tous les hommes.

 

Tous ces symboles - le cœur, les épines, la plaie, les flammes - sont des rappels de Son amour:

"Vois, O vois combien je t'aime "

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Text © Mother Teresa Center of the Missionaries of Charity

 

 

 

Mother Teresa Center

3835 National Avenue

San Diego, CA 92113

USA

-------------------------------------------------

mtc@motherteresa.org

www.motherteresacenter.org

-------------------------------------------------

♦Italiano  ♦English  ♦Español  ♦Français  ♦Português  ♦Deutsch ♦中文

 

Accueil    ●Au sujet de    ●Prière   ●Nouvelles   ●Publications    ●Bibliothèque    ●Multimédia    ●Les archives    ●Contacte