♦Au sujet de Mère Teresa  de Calcutta

 

Béatification

Signification de la béatification

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU POSTULATEUR DE LA CAUSE DE LA BÉATIFICATION ET DE LA CANONISATION DE LA MÈRE TERESA

LA SIGNIFICATION DU VENDREDI 20 DÉCEMBRE 2002

 

Deux fois par an, avant Noël et en juillet, le Pape approuve les décrets sur les vertus héroïques et sur les miracles des candidats à la béatification. Le vendredi 20 décembre, les décrets soumis à son approbation comprennent ceux concernant les vertus héroïques de Mère Teresa, et le miracle attribué à son intercession. Ceci étant la démarche finale sur la voie de la béatification, peu de temps après l’approbation des décrets, seront annoncés la date et le lieu de la béatification de Mère Teresa .

 

Qu’est-ce qu’un Saint ?

Un saint est un disciple de Jésus Christ, qui « a vécu une vie de fidélité extraordinaire à Dieu ». Les saints sont des gens qui furent intimement unis à Jésus Christ dans cette vie, et avec Son aide, se sont efforcés de faire « la volonté du Père en toutes choses », se consacrant à « la gloire de Dieu et au service de leur prochain ». Les saints nous offrent des exemples éclatants de toutes les vertus, incluant la foi, l’espérance et l’amour de Dieu et de chaque être humain; la prudence (ou sagesse pratique), la justice, le courage, la tempérance (ou maîtrise de soi); le détachement, la pureté, l’obéissance, l’humilité, la simplicité et la magnanimité. Chaque saint est honoré pour les vertus qui lui sont particulières. C’est pour cette raison que l’Eglise les fait connaître à ses fidèles comme amis et compagnons du Christ, comme modèles à imiter et comme intercesseurs auprès de Dieu.

Mère Teresa était connue dans le monde pour son amour sincère et désintéressé pour les plus pauvres parmi les pauvres, une vertu qui éleva les cœurs de bien des hommes vers Dieu et inspira d’autres à suivre son exemple.

 

Que signifie "Béatification" ?

La canonisation d’un saint est un acte solennel par lequel le Pape, l’autorité suprême dans l’Eglise Catholique, déclare qu’une personne a pratiqué des vertus héroïques, qu’elle a vécu fidèle à la grâce de Dieu, qu’elle est au Ciel avec Dieu, et qu’elle doit être vénérée dans toute l’Eglise. Le Pape inscrit la personne sur la liste des saints. Un autre terme pour le mot “liste”est « canon », d’où le terme de « canonisation ». L’expression « élevé(e) sur les autels » est fréquemment utilisée pour le mot « canonisation », cela signifie qu’on assigne un jour de fête à la personne concernée dans le calendrier annuel des célébrations liturgiques de l’Eglise.  Cela est assigné au moment de la béatification.

La béatification est une étape du procédure de canonisation. Le Pape permet alors la vénération publique du Bienheureux dans l’Eglise du pays où elle vivait, dans la congrégation religieuse à laquelle elle appartenait, et dans les lieux qui reçoivent cette permission. Remarquez la différence : un Saint doit être honoré au cours des célébrations liturgiques par toute l’Eglise, tandis qu’un « Bienheureux » peut être honoré dans certains lieux

 

Le but du travail effectué avant la béatification est d’établir aussi précisément que possible, les faits historiques concernant la vie du candidat, de montrer comment le candidat pratiquait les vertus chrétiennes, et de montrer que les membres de l’Eglise, c’est à dire « les fidèles » le considérait comme saint, et par conséquent digne de vénération.

La procédure comprend deux étapes. La première, la phase diocésaine qui est sous la responsabilité de l’église locale où vivait le candidat ; dans le cas de Mère Teresa, c’est l’Archevêché de Calcutta. Cette phase est placée sous l’autorité de l’évêque local, aidé d’un postulateur. Il concentre ses efforts à rassembler des renseignements et des documents, et à interroger les témoins pour mieux connaître la vie, les vertus, et la réputation de sainteté du candidat à la canonisation. Une fois que la phase diocésaine est ouverte, on se réfère au candidat comme  « Serviteur de Dieu ».

La seconde étape est la phase romaine. Les résultats de l’enquête de l’église locale sont transférés au  Vatican,à la Congrégation pour les Causes des Saints (CCS), le bureau chargé de l’étude et de l’évaluation du dossier. Le travail est fait par le postulateur sous le contrôle d’un membre officiel de la CCS. Après étude par un groupe de théologiens et une commission composée de cardinaux et d’évêques, la CCS adresse ses résultats et recherches au Pape pour avoir son jugement.

Lorsque le Pape affirme que le Serviteur ou la Servante de Dieu a réellement vécu une vie chrétienne héroïque, il ou elle est alors appelé(e) le ou la « Vénérable serviteur ou Servante de Dieu». Après l’approbation du miracle  attribué à l’intercession de la personne, la cérémonie de béatification peut être célébrée.

 

Miracle

Un miracle est un événement extraordinaire, qui est scientifiquement inexplicable et directement attribué à l’intercession de la Servante de Dieu. Dans le cas des saints, la plupart des miracles sont des guérisons puisque les témoignages et documents sont plus facilement retrouvés. Les miracles, les grâces ou les faveurs exaucées à la suite de prières à la Servante de Dieu, sont l’évidence que Dieu lui-même est à l’origine de la réputation de sainteté de cette personne. Un miracle est le signe de l’approbation divine. Les miracles confirment que c’est Dieu qui a éveillé dans l’âme des fidèles le sentiment qu’unserviteur ou qu’une  servante du Seigneur, est digne d’être canonisé(e).

Un événement qui est proposé comme étant un miracle est soumis à un contrôle scientifique exhaustif par les experts. Pour qu’une béatification soit acceptée, un miracle authentique doit être reconnu et obtenu par

 

l’intercession de la servante du Seigneur.

De l’état de Bienheureux à l’état de Saint:

Un serviteur de Dieu béatifié a le titre de Bienheureux. Les Bienheureux peuvent être canonisés après un deuxième miracle survenu attribué à son intercession.

Mère Teresa restera toujours « Mère » pour ceux qui l’ont connue, c’est pourquoi beaucoup de gens l’appelleront « Bienheureuse  Mère Teresa », mais officiellement on la connaîtra comme « Bienheureuse Teresa de Calcutta », et plus tard, si Dieu veut « Sainte Teresa de Calcutta ».

 

Le but de la Canonisation

En honorant ses enfants qui vivent des vies de héros, remplies de joie et d’amour, l’Eglise reconnaît le pouvoir de l’Esprit Saint.. Les Saints sont sources de joie, d’espèrance, et leur amitié augmente notre amour et notre union avec Dieu et nos prochains. La canonisation est une façon de remercier Dieu, en honorant la personne qui lui a été si fidèle toute sa vie.

 

 

 

 

 

Postulation of Mother Teresa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Text © Mother Teresa Center of the Missionaries of Charity

 

 

 

Mother Teresa Center

524 West Calle Primera,

Suite #1005N

San Ysidro CA 92173

USA

-------------------------------------------------

mtc@motherteresa.org

www.motherteresacenter.org

-------------------------------------------------

♦Italiano  English  ♦Español  Français  ♦Português  ♦Deutsch

 

Accueil    ●Au sujet de    ●Prière   ●Nouvelles   ●Publications    ●Bibliothèque    ●Multimédia    ●Les archives    ●Contacte